L’analyse des informations récoltées par le dispositif russe DAN (Albédo dynamique des neutrons) installé sur le rover Curiosity montre que dans le cratère de Gale – région de Mars où le robot a atterri – se trouvent 3 à 5%
d’eau, répartie en “taches”. La nouvelle surprend les scientifiques.
Pour arriver à ses fins, le DAN envoie des neutrons de haute énergie sur la surface de la planète et le détecteur de flux de neutrons secondaires détermine la quantité d’hydrogène qui s’y trouve – donc le volume l’eau pré-
sent dans la zone analysée. Les informations antérieures recueillies après la mise en marche de l’appareil, fin août, ont montré que presque 1,5% d’eau se trouvait dans la couche supérieure du sol de Mars.

Lire la suite Gazette 25 – Page 20

Devenez adhérent de 3af !

En savoir +

>> VISITEZ LE SITE NATIONAL

X